Vous êtes abonné avec succès à ABBATIALE DE CONQUES

ABBATIALE DE CONQUES - 55830fb2-1ff6-4c28-a256-aa81f4a2232c_picture
  • Partager
  • S'abonner
  • Retour

ABBATIALE DE CONQUES

La grande expansion du XIe siècle devait permettre à l'abbé Odolric (1031-1065) d'entreprendre, sur l'emplacement de la basilique du Xe siècle, la construction de l'abbatiale romane actuelle. Les premières campagnes de travaux se soldèrent par l'édification des parties basses du chevet, abside et absidioles notamment dont les murs se caractérisent par l'emploi d'un grès de couleur rougeâtre, extrait des carrières de Combret dans la vallée du Dourdou. Ce matériau, jugé peut-être trop friable, fut abandonné sous Etienne II (1065-1087) qui assura la poursuite des travaux vers l'ouest. On voit se généraliser alors le « rousset », un beau calcaire jaune vif provenant du plateau de Lunel. Sa chaude tonalité s'harmonise parfaitement avec le schiste gris local, qui dans la maçonnerie assure le remplissage partout où la présence de pierres de taille s'impose. À la tête du monastère durant vingt ans (1087-1107), le grand abbé Bégon III déploya une intense activité de bâtisseur, faisant monter tout l'étage des tribunes dans l'église, ainsi que le cloître. Par la suite, aucun document ne permet de préciser le rôle exact joué par l'abbé Boniface son successeur, dans le premier tiers du XIIe siècle.
Mais il faut probablement lui attribuer le voûtement de l'abbatiale et la construction de la façade occidentale.
Ce lieu vous appartient ?

Souhaitez-vous en savoir plus sur ce pro ?

Déjà membre de Dowzr : Identifiez-vous.

Nouveau visiteur : rejoignez la communauté Dowzr. Inscrivez-vous !