Vous êtes abonné avec succès à Crypte Sainte-Eugénie

Zoocryptage
  • Partager
  • Retour

Zoocryptage

Place Sainte-Eugénie, Biarritz, 64200, France
Dates :
Du jeudi 24 août 2017 au 1er Octobre 2017.

Horaires :
Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 14:00 à 19:00.

Entrée Libre.

Année 15 / Christian Aubrun / David B. / Omar Ba / Stéphane Blanquet / Matthew Couper / Sophie Gaucher / Julien Go / Horst Haack / Hippolyte Hentgen/ Viriyah Edgar Kret / Julien Langendorff / Eudes Menichetti / Hélène Muheim / David Ortsman/ Gianpaolo Pagni / Stéphane Pencréac’h/ Guillaume Pinard/ Chloé Poizat/ Lionel Sabatté/ Christine Sefolosha / Sindre Foss Skancke/ Anne B. Sollis / Barthélémy Toguo/ Eric Winarto/ Anaïs Ysebaert

Suite aux deux expositions « Mauvaises Graines » organisées à l’espace Topographie de l’art à Paris en 2014 et 2016, Clara Djian et Nicolas Leto se sont associés à Philippe Djian pour renouveler cette expérience. L’âme humaine est parfois si sombre, si complexe, si insaisissable, qu’il faut ruser pour en dévoiler quelques clés. Alors, rusons.

C’est en tout cas la voie qu’ont choisie les artistes de ce « Zoocryptage » en investissant le monde animal - même si, en l’occurrence, c’est plutôt nous, les humains, qui avançons « cryptés ».
Aux animaux, donc, ici, de nous révéler ce que nous sommes, de nous éclairer sur notre nature, d’en extraire le poids, la condition, la réalité qui souvent nous échappe par manque de distance, ou par ignorance, ou par excès de dissimulation. Sept cent cinquante espèces animales ont déjà disparu. Vingt-six artistes se sont employés à en créer d’autres, plus étranges, plus énigmatiques, à la fois plus lointaines et plus proches - plus monstrueusement familières. Celles-ci ne disparaîtront pas : elles nous habitent, elles nous hantent, elles nous parlent, nous crucifient, nous illuminent. Elles nous survivront.

Vous souhaitez plus d'informations sur cette publication ?

Déjà membre de Dowzr : Identifiez-vous.

Nouveau visiteur : rejoignez la communauté Dowzr. Inscrivez-vous !


Commentaires